La compagnie

triple

 

 

 

 

 

 

 

 

"C'est comme s'ils faisaient trembler le sol...

Aux trois artistes de la Cie Dos Mundos al-Arte, on voudrait les remercier de transformer les incertitudes en une danse légère...2 colombiens et une française..." - paroles de spectateur et journaliste, Festicaribe 2015 - Santa Marta (Colombie).

 

 

 

La compagnie Dos Mundos al-Arte est une compagnie Colombo-française née en 2014 au travers de la rencontre de deux artistes colombiens, Jonathan Hernandez et William Orduz, et d’une artiste française Céline Bulteau lors de leur formation au sein de l’école de cirque Vertigo de Turin (Italie).

 

 

 

C’est de là que vient son nom “deux mondes à l’art”, étant l’union de deux mondes, deux continents aux travers d’un seul et même langage: l’art.

 

 

 

 

Ils combinent les techniques de cirque comme: l’acrobatie au sol, l’acrobatie aérienne, divers équilibres alliés à la danse, la manipulation d’objets et jonglage, le théâtre et la musique, prétendant ainsi générer une proposition artistique qui éxprime les émotions par un véritable langage du corps.

 

 

 

 

En 2015, ils créent leur premier long spectacle à trois : les confinés.

Le souhait de la compagnie est donc de pouvoir partager avec le public aux travers de leurs spectacles, en rue ou en salle, en colombie, en france ou ailleurs, désireux de pouvoir ainsi rassembler un public différent à chaque fois, et l'espace d'un intant, partager ce moment sans forcément se connaître...